imatge benestar

Federalistes d’Esquerres (Fédéralistes de gauche) voit le jour en septembre 2012 quand un groupe de citoyens a vu la nécessité de créer un espace fédéraliste en Catalogne dans le contexte de la situation politique après la Diada et la convocation d’élections anticipées.

C’est ainsi qu’est né ‘l’Appel pour une Catalogne fédérale de gauche’, un manifeste qui a recueilli en quelques jours plus de 2,600 signatures de soutien et qui a été présenté devant une large audience le 8 novembre 2012 au Théâtre Goya de Barcelone.

Ce document exprime l’inquiétude de la voie sans issue présentée par l’option souverainiste, et la nécessité d’une alternative européenne et sociale à la crise.

Sous l’égide d’un deuxième manifeste, Cataluña sin fronteras (Catalogne sans frontières), Federalistes d’Esquerres a été créé en juillet 2013, présenté ensuite de manière formelle à la société civile durant une cérémonie dans l’Ateneu Barcelonés le 25 septembre 2013.

Ce que nous voulons

Reformer la Constitution permettant le développement d’un système fédéral sur base de principes de coopération, loyauté institutionnel et la solidarité entre les peuples d’Espagne.

Régénérer le modèle politique et institutionnel en le rendant plus démocratique et participative, tout en respectant les autonomies des parties et de la pluri-nationalité de l’Espagne.

Avancer dans la construction d’une Europe sans frontières, plus fédérale, plus juste et solidaire. Seulement un effort commun permettra de consolider la démocratie et la paix sur notre continent.

Pourquoi sommes-nous fédéralistes?

  • Parce que l’approche fédérale est conforme à nos principes de liberté, égalité, justice, solidarité et fraternité.
  • Parce que l’approche fédérale est conforme au monde dans lequel nous vivons, défini par des interdépendances croissantes et de souverainetés partagés.
  • Parce que nous croyons que l’existence des identités différentes ne justifie pas la création de barrière, ni de frontières entre citoyens. On peut coexister au sein d’un même état, organisé de manière fédérale.
  • Parce que la solution à des problèmes de coexistence peut et doit se trouver dans le dialogue, la négociation, et l’accord. Le fédéralisme est dialogue, négociation, et l’accord.
  • Parce que nous croyons que l’indépendance serait nuisible pour la Catalogne, pour l’Espagne, et pour l’intégration européenne.
  • Parce que nous rejetons le processus de recentralisation entamé par le Partido Popular et par d’autres institutions de l »Etat, car ceci menace le modèle d’autonomie et vise à ramener l »Espagne au passé.

Conseil d’administration

Les membres du conseil d’administration sont:

  • Président: Joan Botella

  • Vice-présidente: Mireia Esteva

  • Vice-présidente: Antonio Sitges-Serra

  • Vice-présidente: Francesc Trillas

  • Vice-présidente: Carme Valls-Llobet

  • Secrétaire: Daniel Inglada

  • Trésorier: Manel Ballarín

  • Membres d’honneur: Victòria Camps, Manuel Cruz, Laura Freixas, Carlos Jiménez Villarejo

  • Membres: Beatriz Silva, Francesc Arroyo, Siscu Baiges, Cristina Simó, Xavier Roig, Salva Redón, Anna Estany, Josep Lluís Salazar, Montse Olivan, Teresa Barbany, Juan Capilla, Neri Daurella, Mª Luz García, Tomás Jiménez, Josep Sampera, Alfonso López Borgoñoz, Andreu Sierro, Santiago Vallejo

Ce que nous faisons

On lance des activités et on élabore des propositions à fin de promouvoir les valeurs du fédéralisme et démocratie. On fait partie d’un réseau de groupes de fédéralistes à l’intérieur et à l’extérieur de Catalogne, et on soutient activement la diffusion du débat fédéral dans les média et au sein de la société civile.